Choisir des escaliers pour sa maison selon la structure, le matériau et le design intérieur

Publié le : 30 juillet 202010 mins de lecture

Jadis, l’escalier de la maison était considéré comme une structure architecturale aussi compliquée que fascinante. Il faisait penser aux bâtiments luxueux. Dans les maisons contemporaines, la conception de l’escalier n’est pas strictement liée à sa fonctionnalité, mais, surtout définie comme un équipement design.

La valeur de l’escalier dans la maison

Dans une maison, l’escalier caractérise l’environnement de son intérieur. Il se propose comme un carrefour design et une construction de grand intérêt.

La connexion de deux niveaux crée avec harmonie la circulation entre les différents étages. Conceptuellement, l’escalier relie toutes les espaces de vie.
Il est utilisé plusieurs fois dans la journée, donc sa composante fonctionnelle ne doit pas être sous-estimée.

L’escalier peut être en bois massif ou métallique. Notamment de l’intérieur, il existe plusieurs styles d’escalier de la maison. Celui-ci peut être un escalier tournant, escalier droit ou escalier hélicoïdale. Le modèle d’escalier dépend ainsi de la structure de la pièce où il sera posé.

Dans le même thème : Tout ce qu’il faut savoir avant de faire installer une verrière chez soi

L’escalier, nouvelle tendance du mobilier

Désormais, l’escalier devient incontournable en tant qu’un élément fonctionnel et décoratif de la maison. L’aménagement d’un escalier est une solution idéale pour moderniser une maison.

Pour les matériaux, il vaut mieux opter sur les marches en bois car elles sont moins glissantes pour les enfants surtout quand on met des tapis dessus.

La tendance actuelle à concevoir des espaces libres et ouverts implique également la conception de l’escalier en hauteur et en style. Ainsi, l’escalier devient un meuble, une sculpture à l’intérieur de la maison et une beauté utilisable.

 
En revanche, il faut bien choisir les matériaux pour donner une touche plus élégante à l’escalier. Pour les marches en bois, grandes dalles de céramique, métal, verre… formes épurées, minimales, futuristes… le monde des escaliers de la maison connaît des années de révolution. En commençant par l’utilisation de la lumière, nécessaire pour bien mettre en évidence l’escalier.

Pour une maison à étage ou avec grenier, il faut choisir un escalier tournant pour gagne de la place.

À parcourir aussi : Piscine en kit : ce qu’il faut savoir avant de l’installer

L’éclairage, sujet du design d’un escalier

L’étude de l’éclairage est très importante. L’escalier pouvant être utilisé le soir, la lumière doit permettre de le monter en toute sécurité.
En outre, la lumière adéquate, dans un escalier exposé, contribue beaucoup à la scénographie d’une maison et procure des émotions agréables grâce au contraste entre les volumes qui s’entrecroisent.

Les marqueurs de pas

Il existe une multitude de marqueurs de pas pour les marches de l’escalier. Ils sont en forme de goutte, encastrés dans les murs.

Concernant le prix, le coût de l’escalier dépend de la marque et aussi du matériel utilisé, en bois ou en métal.

Les matériaux pour le revêtement des marches sont importants pour que l’escalier fasse partie intégrante d’une maison. Le choix est  de donner une continuité au style. Ceci, parce qu’on peut, au contraire, choisir pour un détachement formel et décisif en se concentrant sur des solutions matérielles et esthétiques qui contrastent avec le contexte.

Ainsi, il n’est pas dit que dans un environnement classique avec parquets, l’escalier doit être recouvert de bois. Puisque, même le style est nettement contemporain, il peut être intéressant de se concentrer sur des solutions très traditionnelles.

La taille d’un escalier, élément de l’espace

La taille d’un escalier de la maison est une variable à prendre en compte pour choisir la solution la plus adaptée. Si l’escalier est trop important dans un environnement restreint, il risque de créer des situations oppressantes et invasives. D’autre part, il est dommage de sous-estimer son effet visuel.

De ce fait, les tendances les plus modernes en matière de design tendent donc à considérer l’escalier comme un élément à part entière.

Les types d’escaliers d’intérieur

► Escalier avec marches suspendues en porte-à-faux :

Ce type d’escalier de la maison est réalisé par la pose de supports métalliques sur lesquels les marches en marbre ou en bois sont ensuite enfilées et fixées.

Les escaliers classiques en porte-à-faux nécessitent une structure de support métallique qui s’adapte à un mur porteur ou semi-porteur. Sa construction commence avec le chantier encore inachevé.

Les marches et les éventuelles rampes sont préalablement construites en laboratoire puis montées plus tard dans la structure de support.

► Escaliers modulaires avec structure autoportante

Les escaliers construits avec des systèmes modulaires sont réalisés à partir des éléments modulaires qui sont fixés à la structure autoportante. Il s’agit d’une structure qui s’accorde totalement à tout type d’environnement et ne nécessite aucune modification des structures des murs. En général, la contremarche et le giron peuvent être réglés selon les besoins.

► Escalier en colimaçon

Les escaliers en colimaçon ont un développement en hauteur centré sur un axe porteur vertical. La forme la plus courante est un plan circulaire avec des marches de forme triangulaire homogène qui s’élargissent vers l’extérieur avec une ouverture angulaire d’environ 30 degrés.

Ce style d’escalier est très polyvalent grâce à sa structure simple et à sa forme en spirale.

► Escaliers à faible encombrement

Les escaliers à faible encombrement sont les plus ajustés aux petits espaces. Ceci, puisqu’ils sont spécialement conçus pour être installés dans un tel endroit en lui offrant de la même manière sécurité et confort.

Les escaliers intérieurs des appartements de petite surface sont intéressants. Leur fonctionnalité est désormais complétée par une conception qui permet de s’arranger à tout style d’ameublement.

► Escaliers droits en maçonnerie

Les escaliers droits peuvent être conçus lorsque vous disposez d’un grand espace et que vous avez un ensemble de marches qui forment une seule volée dans une direction.

Dans l’escalier en maçonnerie, la partie de la structure qui reste visible peut être réalisée avec des briques ou des éléments préfabriqués qui peuvent être enduits. Tandis que les contremarches et le plancher des marches sont recouverts du matériau choisi.

► Escalier rond en maçonnerie

La structure ronde dans un escalier est nécessaire lorsque l’espace n’est pas très grand. Alors plusieurs rampes seront montées orthogonalement ou parallèlement les unes aux autres, interrompues par des paliers. Mais il peut être choisi pour créer des escaliers importants qui invitent à la promenade.

La structure en maçonnerie est également faite en briques ou en éléments préfabriqués à plâtrer et d’escaliers de marches recouverts de différents matériaux.

Les matériaux les plus utilisés

► Escalier en marbre.

Le marbre le plus courant a une couleur beige clair. C’est un marbre peu coûteux qui, dans la version polie, a été utilisé pour revêtir les escaliers des copropriétés et des maisons.

Mais celui qui préfère un style plus moderne choisira un marbre gris ou noir ou, enfin, une statuaire blanche ou carrare.

► Escalier en bois, un matériau noble et naturel. Il est à la fois flexible et robuste. Ce matériau peut être travaillé dans les formes les plus impensables. De la sorte, il s’adapte à toutes les constructions d’un escalier.

► Escalier en céramique

Le marché de la construction et de la céramique offre aujourd’hui la possibilité pratique et esthétiquement raffinée d’utiliser des carreaux en grès cérame pour réaliser l’escalier de la maison. Dorénavant, les carreaux ont atteint et dépassé les dimensions nécessaires pour réaliser des marches, des paliers et des pattes d’oie avec des pièces uniques, grâce à la taille des grandes dalles de grès.

► Escalier en résine, le seul qui permet d’obtenir un effet esthétique de continuité parfaite sur l’escalier. En effet, il recouvre complètement, sans aucun joint ni fissure entre un élément et un autre. Actuellement, les résines ont atteint une bonne résistance chimique et mécanique. Si elles ne sont pas encore au niveau de la céramique, elles sont assez élevées pour faire une échelle à usage résidentiel.

Il est possible de faire des revêtements de résine en couleur unie ou avec des finitions qui varient de brillantes à opaques, avec la possibilité d’appliquer également des effets tels que nuageux ou spatulés.

► Escalier en fer forgé permettent d’allier simplicité, linéarité et commodité. Et, comme il est possible de le fabriquer selon les besoins les plus particuliers, il permet d’allier fonctionnalité et sens esthétique.

L’élément le plus approprié pour la réalisation d’un escalier en fer forgé est l’acier d’alliage. Possédant une forte résistance à la déformation et à la traction, il est donc approprié comme matériau de support de la structure de l’escalier.

Cette résistance permet de réaliser des escaliers élégants et robustes mais légers, au sens propre comme au sens figuré.

Il est également possible de faire la combinaison des matériaux. Ceci, pour réaliser des escaliers plus moderne tels que : le fer forgé et le verre, le marbre et le granit, le bois et les décorations métalliques, le marbre et le bois, le marbre et la pierre, le bois et le verre, le marbre recouvert de bois ou de résine ou de réaliser des marches en marbre à insérer dans des escaliers en fer.

Plan du site