Piscine en kit : ce qu’il faut savoir avant de l’installer

Piscine en kit

Publié le : 25 avril 20226 mins de lecture

Pour répondre à une demande croissance, il est désormais possible d’acheter de nombreux modèles de piscines en kit (piscines coque acier, piscines modulaires, piscines en bois, etc.). Bien qu’étant beaucoup plus économiques, ces différents équipements présentent tous une caractéristique à ne pas prendre à la légère : ils doivent être montés par vos soins. Alors si vous souhaitez, vous aussi, vous lancer, voici les différentes étapes à ne pas négliger pour réaliser une installation de piscine Astralpool sur mesure réussie.

La préparation du terrain

Bien choisir l’endroit de votre terrain qui va supporter votre piscine hors sol est primordial, et c’est encore plus vrai si vous souhaitez installer une piscine enterrée ou semi-enterrée. L’idéal, en la matière, étant d’opter pour un morceau de terrain bien exposé au soleil et à l’abri du vent. Ceci fait, il vous faudra impérativement vous assurer de la planéité du sol. En effet, un sol plat évitera que l’eau de votre piscine ne déborde anormalement quand elle sera remplie, mais aussi qu’elle ne s’use prématurément. Après avoir délimité l’espace qui conviendra le mieux à l’installation de votre équipement, vous devrez réaliser un terrassement dont l’importance dépendra, en grande partie, du modèle choisi. L’idéal est de pouvoir installer sa piscine sur mesure sur une dalle de béton, surtout si elle mesure plus de 4 mètres de diamètre. Néanmoins, nous savons bien qu’il n’est pas toujours possible de réaliser ce type de travaux. Vous pouvez donc également travailler votre terrain sur 10 cm de profondeur puis le niveler à l’aide d’une longue règle, par exemple. Puis, il ne vous restera qu’à le recouvrir d’une épaisseur de sable d’au moins 3 centimètres, ou tout au moins du tapis de sol fourni à cet effet. Il est évident qu’il vous faudra creuser bien plus profondément si vous ne souhaitez pas poser une piscine hors sol. Cela vous prendra donc davantage de temps, mais nécessitera, notamment, quelques outils et engins supplémentaires, tels qu’un motoculteur, par exemple, qui vous facilitera grandement la tâche.

Les différentes étapes de montage de la piscine

Vous l’aurez compris, si vous achetez un kit piscine, ce dernier vous sera livré en pièces détachées. Ce sera donc à vous de réaliser son installation complète, de A à Z par vos propres moyens. Quel que soit le matériau de votre équipement, le kit comprendra quelques éléments incontournables tels que :

– des panneaux ou des coffrages modulaires et des rails

– des poteaux de soutènement ou des jambes de force

– un groupe de filtration

– des tuyaux pour le raccordement hydraulique

– un liner ou tout autre revêtement de piscine

– un escalier de piscine ou une échelle

– un nécessaire d’entretien Lorsque vous ouvrez le colis, n’oubliez pas de vérifier qu’il contient bien tous les éléments prévus pour la construction de votre piscine, et que les pièces sont toutes en bon état. Cela vous évitera bien des déconvenues au moment de sa construction. Le montage d’un kit piscine se déroule généralement comme suit :

– assembler les parois de manière à construire la structure

– installer les pièces à sceller (filtration, buses de refoulement, skimmer, raccordement hydraulique, etc.)

– poser le liner ou tout autre revêtement fourni avec la piscine

– raccorder la pompe fournie au circuit électrique

– installer l’échelle et poser les margelles

– remplir la piscine d’eau

Pour vous guider étape par étape dans le montage de votre piscine, vous disposerez généralement d’une notice bien détaillée. Mais vous pouvez également vous faciliter la tâche en visionnant les différents tutoriels inhérents au modèle que vous aurez choisi sur internet, avant de vous lancer dans son installation.

Les quelques démarches annexes qui peuvent être nécessaires

En fonction du modèle pour lequel vous aurez opté, vous devrez peut-être procéder à quelques démarches supplémentaires. En effet, si vous avez choisi d’enterrer ou de semi-enterrer votre piscine, il faudra impérativement l’équiper d’un dispositif de sécurité allant d’une simple bâche jusqu’à un abri de piscine, en passant par une alarme ou une barrière de sécurité. Par ailleurs, si votre piscine présente certaines caractéristiques (non démontable, plus de 10m², plus d’1 m de hauteur, etc.) il vous faudra impérativement faire une déclaration de travaux, voire même une demande de permis de construire. Il est donc primordial de bien vous renseigner en mairie sur les formalités administratives à respecter en la matière, avant d’investir dans une piscine à monter soi-même. Notez enfin que si vous êtes novice en la matière, ou que vous avez peur de vous lancer seul dans ce type de bricolage, il est souvent possible d’opter pour l’option assistance au montage. En effet, de nombreuses enseignes proposent désormais des formules d’assistances adaptées à toutes les demandes de leurs clients.


Plan du site