Quels sont les types de parquet et lequel choisir ?

Publié le : 05 octobre 20206 mins de lecture

Pour choisir le meilleur parquet pour notre maison, nous devons tenir compte de différentes variables qui détermineront le choix : le type de bois, la tonalité, la durabilité, le système de pose, la lumière ou l’humidité qui existera dans la pièce, l’entretien qu’il nécessite, le type de meubles qui se combineront avec le revêtement de sol… Il est important de noter qu’il n’existe pas de matériau idéal, tout dépend des besoins spécifiques de chaque client, du budget disponible et de l’utilisation que nous voulons en faire. En effet, quels sont les type de parquet ? C’est la question.

Parquet en vinyle

Le principal avantage de ce type de revêtement de sol est qu’il ne gonfle pas et résiste à l’humidité. De plus, le vinyle peut être posé directement sur le sol précédent, en tenant toujours compte de la planéité et de l’uniformité de la surface, ce qui permet de travailler plus rapidement. Un autre avantage de ce type de sol est sa facilité de nettoyage et d’entretien, car il ne retient pas la saleté en surface.

C’est le cas du trottoir que nous avons choisi dans le cadre de la réforme intégrale de la rue Puerto Rico, à Ruzafa, dont nous vous montrons cette image. Dans ce cas, nous avons choisi un parquet en chêne vinylique de la maison Tarkett sur toute la surface de la maison, y compris les zones humides, ce qui apporte uniformité, continuité et chaleur à l’ensemble du projet.

Dans le même thème : Quel sol choisir pour sa salle de bains ?

Le parquet stratifié

Le parquet stratifié utilise des panneaux de fibres compacts à haute densité dont la surface est recouverte d’une couche décorative imitant les couleurs du bois et de ce que l’on appelle un overlay, une couche transparente placée par-dessus qui offre une résistance à l’usure. Le système de pose est généralement flottant et grâce aux avancées du système de clic, il n’est pas nécessaire d’utiliser de la colle entre les lames. Il existe différentes qualités en fonction de l’épaisseur et de la taille des lamelles, ainsi que du type de clic.

Si l’on compare avec d’autre type de parquet, on peut constater que les stratifiés offrent une plus grande dureté et résistance que les vinyles. En ce qui concerne le parquet flottant sur lequel nous reviendrons plus tard, le remplacement des pièces est beaucoup plus facile dans les stratifiés.

À titre d’exemple d’une maison dans laquelle nous avons utilisé un sol stratifié, nous vous montrons la réforme intégrale que nous menons à Bétera. Dans ce cas, nous avons opté pour un sol Parador grand format, le modèle Trendtime, qui offre également une garantie à vie pour un usage domestique.

Pour commencer, et comme principal avantage : c’est le bois, donc un matériau noble qui apporte une chaleur unique. Le bois est également plus souple qu’un matériau synthétique, ce qui le rend beaucoup plus agréable. Et que dire de la sensation, rien à voir !

Il s’agit d’un type de revêtement de sol qui peut être tailladé et verni. Le nombre d’opérations de ponçage dépend de l’épaisseur de cette couche noble, qui se situe généralement entre 2,5 mm et 6,5 mm au minimum. Normalement, l’épaisseur détermine le prix et le nombre de fois qu’il peut être poncé.

Vous souhaitez voir un exemple très original ? Dans la réforme intégrale que nous avons réalisée dans la rue Hernán Cortés, nous avons opté pour un parquet flottant de la marque Kahrs, biseauté sur les quatre côtés, ce qui lui donne beaucoup de présence. Dans ce cas, nous l’avons également soulevé à la tête et le résultat ne pourrait pas être plus beau, vous ne pensez pas ?

À parcourir aussi : Quel type de sol choisir pour son intérieur ?

Les avantages de parquet

Ce type de revêtement de sol est toujours un clin d’œil à l’ancien. Ces styles de parquet remontent au début du XVIIe siècle, lorsque la haute noblesse engageait des artisans pour réaliser de prodigieux travaux de marqueterie sur leurs sols. Son installation doit être soignée et réfléchie afin de suivre le schéma géométrique indiqué. Il sera collé au support, il doit donc être bien nivelé.

Nous l’avons utilisé dans une réforme que nous avons menée à C/Matías Perelló, dans le quartier de la Ruzafa à Valence. Dans ce cas, il a été placé en pointe de Hongrie, avec un vernis satiné. Elle nécessite un travail méticuleux de placement des planches une à une avec de l’adhésif, du ponçage et du vernissage. Le résultat est spectaculaire, vous ne trouvez pas ?

Il se caractérise par un sol très dur et par son aspect de mosaïque. Ce plancher est similaire au plancher à lattes en chêne, mais il s’agit de très petites lattes, ce qui permet d’utiliser davantage ce matériau.

Le parquet industriel est composé de planches carrées ou rectangulaires en bois massif, sans rainure ni languette, et d’une épaisseur allant de 10 mm à 20 mm. Ces planches sont posées sur le bord en formant de petits carreaux.

Il s’agit d’un sol à longue durée de vie, très frappant et original, et dont les tons et les formes sont très variés.

Plan du site